Menu
Chargement des images ...
1 / 2
En savoir plus

L'histoire d'un père racontée par son fils

Il naquit à Dijon dans une famille modeste. Il est le troisième des six enfants, son père et sa mère étaient de simples ouvriers. Si la famille est nombreuse et la vie difficile (mon père me racontait qu'il fallait se lever tôt le matin, aller au champs ramasser les pommes de terre ou les oignons avant de vite rejoindre ses camarades de classe), jamais le pain n'a manqué sur la table.

Tout jeune, Bernard envisage de devenir cuisinier. Pour lui, sa vie est toute tracée, son avenir ne lui pose aucun problème, et cela il le doit à sa grand-mère maternelle ANTOINETTE.
Elle arriva en France après la fin de la première guerre mondiale, venant d'Italie pour fuir la misère. Au cours de son long voyage elle avait eu souvent faim. Un jour, elle rencontra un cuisinier bien rond et bien gras. Elle en conclu que c'était le meilleur métier du monde pour avoir toujours la panse bien pleine, et elle decida que l'un de ses descendants au moins choisirait ce métier.

Le début d'une longue histoire, ou comment naquit une passion
Etant le plus gourmand de la famille, c'est toujours lui qui a le privilège de goûter en premier la sauce du fameux coq au vin. Antoinette sait comment préparer Bernard à devenir un grand chef : connaître et savoir reconnaître les vrais valeurs que Dame Nature nous a prêtées. Mon père ne déçut pas sa grand mère puisqu'il suivit la voie qu'elle lui avait tracée.

" C'est en forgeant que l'on devient forgeron ", c'est par l'apprentissage que Bernard bâtira les fondations de son métier.
Il commence comme apprenti à la " Vieille Auberge " à Auvillars sur Saone, près de Nuits Saint Georges. Il a alors 14 ans et quitte sa famille de naissance pour entrer dans celle des cuisiniers. Puis, il quitte sa Bourgogne natale pour affronter PARIS. Il travaille chez GARIN, qui, à l'époque, est l'un des grands de la cuisine parisienne.
En 1970, il doit laisser sa toque blanche pour coiffer le béret militaire. Cela ne l'empêche pas de faire la connaissance en Bourgogne de GHISLAINE, une jeune fille du Sud (pieds noirs, natif d'Oran en Algérie), dont il tombe amoureux. Il vint la chercher à Marseille, où ses parents s'étaient installés. Il comptait ramener Ghislaine en Bourgogne, mais elle sut le persuader de rester dans le midi, région au climat plus ensoleillée qu'au pays aux escargots.

Stéphane Loury




Voir la vidéo
Actualités
  • La fameuse Bouillabaisse de Bernard

    La fameuse Bouillabaisse de Bernard

    Bientôt 200 000 vues...

    Regardez
Spécialités
BOUILLABAISSE & MENUS
Contact / Réservation

CHEZ LOURY "Restaurant le Mistral"
3 rue Fortia
13001 Marseille

Téléphone : 04 91 33 09 73
Email : info@loury.com

Demande de réservation en ligne :